Télévision : la recette du recyclage

Depuis la télé-réalité, la télévision a-t-elle accouché d’un nouveau format ? Actuellement, deux grandes tendances semblent se dégager en France, le coaching de vie qui suit des modèles anglophones comme c’était le cas pour la télé-réalité, et le «mini-format» qui revêt un caractère plus original. Dans les deux cas, le petit écran souhaite se rapprocher au maximum des préoccupations quotidiennes de ses téléspectateurs.

En parallèle, une troisième tendance se dessine de plus en plus nettement, celle du «recyclage télévisuel» ou comment, pour une chaîne, optimiser la rentabilité de ses émissions. Elle peut prendre plusieurs formes.

C’est d’abord l’occasion d’aller repêcher les ex-candidats d’autres émissions de télé-réalité pour en faire les candidats de la nouvelle émission (Encore une chance, Les Anges de la télé-réalité, Koh-Lanta la revanche des héros…). Il est alors permis de se demander si la télévision ne commence pas sérieusement à tourner en rond. La fraîcheur des débuts de ce type de programmes a disparu, les candidats étant pleinement conscients des enjeux et défis qui les attendent et des moyens pour aller le plus loin possible dans le jeu. Ce recyclage accompagne aussi la soif de notoriété des participants en leur faisant miroiter une seconde fois un espoir de succès. Bien entendu, personne ne les oblige à retourner au combat. Reprendre des candidats mise sur la volonté du spectateur de voir du familier, de s’attacher à la suite de leurs aventures. Un peu comme dans une série…Ce qui conduit à s’interroger sur le cœur même de ces programmes de divertissement. Quelle part de spontanéité dans le comportement de ces «vraies gens», quelle part de mise en scène ?

Dans cette perspective de recyclage, M6 va même plus loin en créant des crossovers (une émission s’invite dans une autre) entre ses propres programmes. Récemment, la chaîne dirigée par Nicolas de Tavernost a proposé aux candidats de Top chef de rendre visite à des candidats de L’amour est dans le pré, ou des acteurs de Scènes de ménage. Mieux encore, elle se sert de ses animateurs vedettes pour en faire des guest stars dans Pékin Express, le passager mystère. Pékin Express, duos de choc avait déjà introduit deux animateurs de M6. Du point de vue de la chaîne, cette formule pourrait être perçue comme une expression de son esprit corporate, mais aussi une solution de facilité en termes de casting. C’est également un moyen de fidéliser le téléspectateur avec des visages connus, tout en entretenant l’image de la chaîne, et une façon habile d’assurer une autopromotion à moindre frais.

Toutefois, cette méthode risque de passer à côté du consommateur occasionnel, voire de le lasser à coups de références qu’il ne peut saisir. Reste à espérer qu’une vague de créativité se prépare à apporter son lot de nouveaux concepts télévisuels…et en attendant, à quand Julien Lepers en guest star dans Plus Belle La Vie (France 3) ?

Publicités
Cet article a été publié dans Média. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Télévision : la recette du recyclage

  1. Charlotte dit :

    Je dis vive le zapping!!! Nouvelle formule de téléréalité autogérée par le téléspectateur!!! C’est le mieux à faire face à la platitude des programmes de télévision française (étant limitée à la tnt et les grandes chaines..). Se tenir « informée » de ce qui se fait à la télé, s’étonner; s’interroger et finir par soit pleurer, soit boycotter!! Bon zap à tous! 🙂 Cha.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s