Séries américaines : la folie des pilotes 2012-2013 (1)

Comme chaque année, les pilotes de nouvelles séries débarquent en nombre sur les écrans américains. Après une première étape cruelle mais nécessaire qui remet au placard des dizaines de projets, les séries qui y ont survécu auront probablement la chance de construire une saison entière. Quant à rempiler pour une seconde tournée, elles connaîtront un nouvel écrémage dans quelques mois.

Je propose donc un tour d’horizon (de mon point de vue) sur les débuts des nouvelles séries américaines de la saison 2012-2013, notées de * à *****, mais cet avis pourrait changer en positif ou négatif selon l’évolution de la série. Parfois, le pilote bénéficie d’une très bonne réalisation et met le paquet pour donner envie de connaître la suite, qui peut se dégonfler progressivement. Au contraire, certaines séries présentent un démarrage assez lent, mais un développement de plus en plus prenant et des personnages attachants sur la durée. Bref, voici, en plusieurs tranches (comédies, drames…), un aperçu des nouveautés américaines pour cette saison.

Les comédies :

[J’ai laissé de côté Go On, The New Normal et Animal Practice que j’ai déjà passées en revue pour les nouvelles comédies de NBC]

Guys with kids *

Format 20 minutes. Créé notamment par l’acteur, humoriste, et animateur Jimmy Fallon.

Synopsis : Trois amis trentenaires jonglent entre leur situation de famille, leur amitié, et leur job. Gérer son statut de père récemment divorcé, de père au foyer, ou son mariage compliqué, voici le quotidien de ces hommes parfois immatures mais de bonne volonté.

Avis après quelques épisodes : Il s’agit d’une sitcom plutôt traditionnelle, avec son aspect assez théâtral. A chaque début d’épisode, une voix rappelle qu’elle est filmée devant un public. La série met en avant essentiellement du comique de situation. Elle évoque aussi, la plupart du temps sans trop de finesse, l’équilibre à trouver entre vie de couple et rôle de parent. A part une ou deux scènes bien vues par épisode, pour l’instant cette sitcom ne m’a pas convaincue.

Partners *

Format 20 minutes. Créé par David Kohan et Max Mutchnick (Will & Grace).

Synopsis : Deux trentenaires amis de longue date, l’un gay l’autre hétéro, travaillent ensemble dans un cabinet d’architectes. La série se concentre sur leur quotidien, leur amitié et leur couple respectif.

Avis après quelques épisodes : Encore une sitcom très théâtralisée dans le jeu des acteurs. Pour l’instant, les personnages semblent creux, et les sujets sont traités de façon plutôt superficielle.

The Neighbors *

Format 20 minutes.

Synopsis : Prenant sa femme et ses enfants de court, un père de famille décide d’emménager dans une banlieue pavillonnaire. Ils rencontrent leurs nouveaux voisins et découvrent rapidement que ces derniers sont des extraterrestres.

Avis après le pilote : Cette série plaira probablement aux plus jeunes, avec les bizarreries des extraterrestres qui ressemblent aux membres d’une secte essayant, sans succès, de se fondre dans le décor du parfait voisin américain. Bref, les extraterrestres non-humanoïdes sont de retour dans une comédie familiale, plus de 20 ans après la fin d’Alf. Toutefois, un pressentiment me dit que la série pourrait avoir du mal à résister au temps.

Ben & Kate **

Format 20 minutes. Créé par la scénariste Dana Fox (27 Robes, Jackpot…).

Synopsis : L’immature Ben débarque régulièrement mais toujours à l’improviste chez sa sœur Kate, qui élève seule sa fille. La série suit les aventures de ce bout de famille dysfonctionnelle.

Avis après le pilote : J’ai été agréablement surprise par le pilote, alors que je m’attendais à des situations et des dialogues plutôt lourds. Certes, le pilote ne fait pas toujours dans la finesse humoristique, mais le duo frère-sœur fonctionne bien avec un potentiel d’attachement. Reste à voir si leur quotidien ne va pas devenir lassant sur la durée.

The Mindy Project **

Format 20 minutes. Créé par Mindy Kaling qui a participé à The Office comme actrice, scénariste et réalisatrice.

Synopsis : La jeune gynécologue Mindy, incorrigible romantique, recherche l’homme de ses rêves. En attendant, cela ne l’empêche pas de savoir s’amuser, et de mener par le bout du nez ses collègues masculins.

Avis après quelques épisodes : Là encore, je ne m’attendais pas à grand-chose pour cette fiction. Pourtant, l’originalité du personnage principal et de son univers (elle discute avec une Barbie au fond d’une piscine) donne envie d’en voir un peu plus. Espérons que la série saura aussi développer les autres personnages.

Publicités
Cet article, publié dans Séries, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Séries américaines : la folie des pilotes 2012-2013 (1)

  1. Ping : Séries US : le temps du bilan sur les annulations | behindzescenes

  2. Ping : Petit menu de séries en juillet à la TV | behindzescenes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s