Des monstres étudiants, des minions déchaînés : un été pour hurler de rire

Gru et ses minions veulent sauver le monde, les monstres débarquent à l’université…C’est l’été des numéros deux qui prolongent des franchises avec succès et une réelle envie créative. Il y a plus de dix ans, Pixar nous présentait le monde des créatures effrayant les enfants pour récolter l’énergie de leurs cris afin de faire fonctionner leur univers. Le cyclope vert Bob Razowski et son grand ami poilu Jacques Sullivent n’ont pas toujours été des Terreurs d’élite chez Monstres & Cie. Monstres Academy nous propose de découvrir la jeunesse et l’apprentissage des deux héros, loin d’avoir toujours été les meilleurs amis du monde. Originalité à noter, ce film est le premier prequel (qui revient sur des faits antérieurs au premier volet) d’une production de Pixar.

monstres-academyIl est probablement inutile de vous dire que, dans sa version école primaire, le petit Razowski est trooop mignon (minute «owwww») et gagne notre empathie dès les premières secondes. Après cette introduction, direction l’université pour un pur «college movie» américain où rien ne manque. Les fraternités et sororités, les pompom girls, les sportifs, les fêtes sur le campus, et tout ce qui va avec. Cet univers est profondément enrichi en explications sur l’organisation de la société des monstres. Ainsi, plusieurs cursus existent à la fac, dont celui de Terreur, d’Ingénierie, ou encore d’Études aquatiques. Bref, il y aura de la place pour tout le monde même si, à l’époque de l’université, la fracture entre élèves populaires et étudiants ringardisés fait toujours autorité.

Comme le spectateur connaît déjà l’avenir de Razowski et Sullivent, les créateurs de la franchise ont choisi de surprendre en posant une animosité de départ entre les deux protagonistes d’une part, et des difficultés dans leur formation d’autre part. La question devient alors double : comment vont-ils devenir amis et comment vont-ils parvenir à leur statut de Terreurs d’élite ? Le film d’animation y répond intelligemment en mettant en place une intrigue à la fois propre au film et annonciatrice. Et surtout, évitant le manichéisme, il n’oublie pas une seconde une bonne dose d’humour et un soupçon de sursaut. Je dois avouer que la doyenne de l’université, Mme Hardscrabble, inspirée d’une scolopendre géante, fait franchement froid dans le dos. A côté d’elle, des personnages totalement cinglés, comme Art, sortent des répliques d’une absurdité hilarante.

Pour sa part, Moi, moche et méchant 2 offre une expérience un peu plus classique en poursuivant lesMoi-moche-et-mechant-2 aventures de Gru qui s’est rangé pour élever ses filles adoptives. Mais, chassez le naturel, il revient au galop. Toutefois, pour éviter de retomber dans les plans machiavéliques, Gru accepte de travailler avec une femme agent secret pour démasquer un autre vilain. Je reste une grande fan des minions, de leur bêtise absolument délicieuse, de leur langue étrange. En revanche, je ne m’attendais pas à ce que leur version détraquée me mette légèrement mal à l’aise tant ils semblent sur le point d’exploser dans une rage folle. La relation entre Gru et ses filles reste toujours aussi attendrissante, et le personnage de Lucy Wilde apporte un peu de fraîcheur. Le décalage de cette famille face à la vie proprette et routinière de ses voisins de pavillon donne lieu à de nombreux gags bien menés.

À choisir entre ces deux numéros 2, je pencherais plutôt pour Monstres Academy qui apporte davantage de nouveauté à l’univers précédemment développé que la suite de l’histoire de Gru. J’ai toutefois hâte de voir ce qu’ils vont faire avec le spin off entièrement consacré aux minions !

Monstres Academy (2013)

De Dan Scanlon. Avec les voix en version originale de Billy Cristal, John Goodman, Helen Mirren…

Durée : 1h44

Moi, moche et méchant 2 (2013)

De Chris Renaud, Pierre Coffin. Avec les voix en version française de Gad Elmaleh, Audrey Lamy, Eric Cantona…

Durée : 1h38

Publicités
Cet article, publié dans Cinéma, Films, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s