C’est le fun sur le tournage de France Kbek

Pour commencer, un petit synopsis de la série : Audrey (Marie-Eve Perron) habite à Paris depuis quelque temps, et a décidé de cacher ses origines québécoises aux personnes qu’elle fréquente. Elle habite en colocation avec Axelle (Maud Le Guénédal), une trentenaire un peu barrée qui trimballe partout sa tête de Barbie et possède une cave à viande. Au travail, Audrey vise une promotion et doit gérer son patron, Christophe, qui hait les Québécois. C’était sans compter sur l’arrivée inattendue d’une ancienne amie québécoise, Mélanie (Lily Thibeault), qui veut refaire sa vie en France et ignore les cachoteries d’Audrey sur ses origines.

France_KbekDirection le sud de Paris pour trouver une salle dédiée à l’événementiel, qui sert de lieu de tournage à France Kbek pour la journée. A côté d’un terrain de pétanque improvisé, des camions remplis d’équipements stationnent sur le parking. Dès l’entrée dans le bâtiment, une vigilance constante est de mise pour ne pas déranger… et éviter de se casser la figure. Attention au fil électrique par ci, au technicien qui passe avec des caisses de matériel par là. Rapidement, j’adopte la technique du regard circulaire à rotation dynamique pour rester discrète. Autre moyen de s’assurer une bonne place sans gêner : trouver un projecteur et s’installer derrière.

Au moment de manger un morceau, une discussion s’installe avec les deux réalisateurs de France Kbek, Jérémie Galan et Jonathan Cohen, qui expliquent la genèse du projet. Jonathan Cohen arbore une magnifique perruque brune du plus bel effet, car aujourd’hui il va jouer un rôle dans une scène de la série. Sur le plateau, une dizaine de tables sont dressées avec seau à champagne et nappe blanche face à une estrade surmontée d’un pupitre. Les personnages vont assister à une mystérieuse remise des prix.

Autour du buffet, on croise des hommes coiffés de perruques plus kitsch les unes que les autres, et des femmes au décolleté plongeant. Le repas terminé, l’effervescence reprend ses droits et chacun vaque à ses affaires en se préparant pour tourner. Là, une plante à déplacer, ici un spot à régler. Le centre de la fourmilière se situe pour l’instant dans les loges, où la laque emplit l’air ambiant et les habilleurs s’affairent.

©Love my TV productions

©Love my TV productions

La séquence du jour requiert un bon nombre de figurants qui s’assoient autour des tables à mesure que l’assistant réalisateur les place. Pour le moment, seule la  maîtresse de cérémonie est filmée, et les figurants applaudissent. Une répétition, puis une première prise suivie d’une seconde, et il faut passer à une autre scène. Les programmes des journées sont chargés, et le temps est une denrée rare. Chacun est concentré sans qu’il y ait pour autant une atmosphère tendue. Entre deux prises, un ballet de techniciens, costumières et maquilleurs sillonne les étroites allées entre les tables. L’assistant réalisateur donne «deux secondes» pour un raccord maquillage et c’est reparti.

Arrive la scène dans laquelle joue Jonathan Cohen en duo avec un autre acteur au milieu de cette assemblée. À mesure des répétitions puis des prises ‒ patience étant le maître mot d’un tournage ‒ le duo essaie plusieurs variations autour de ses répliques jusqu’à se fixer sur celles qui fonctionnent le mieux. Pour un autre plan, les effets spéciaux du jour nécessitent un bon gros steak haché et une dose de mayonnaise pour faire adhérer le tout sur un figurant. L’effet dégoûtant recherché est bien atteint…

La journée est loin d’être terminée, mais je dois déjà m’éclipser sur la pointe des pieds. Seul regret, ne pas avoir vu en action le personnage totalement barré d’Axelle. Le tournage de France Kbek devait se partager entre plusieurs lieux dans Paris et ses environs jusqu’au 7 novembre. La série devrait être diffusée sur OCS au printemps 2014. D’ici là, vous pouvez découvrir les premières images sur le site MyMajorCompany.com.

Reportage réalisé le 18 octobre 2013.

A venir : des interviews des réalisateurs, des deux actrices principales, et du producteur.

Publicités
Cet article, publié dans Les coulisses, Séries, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour C’est le fun sur le tournage de France Kbek

  1. Ping : France Kbek : la série qui rapproche les cultures par l’absurde | behindzescenes

  2. Ping : Entretien avec les réalisateurs de la série France Kbek | behindzescenes

  3. Ping : France Kbek : interview de l’actrice Marie-Eve Perron | behindzescenes

  4. Ping : France Kbek : interview de l’actrice Lily Thibeault | behindzescenes

  5. Ping : Interview du producteur de la série "France Kbek" | behindzescenes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s