Le Manoir magique ravira les plus jeunes

L’hiver, la neige, les fêtes de fin d’année, tout ça s’accompagne d’une sortie massive de films d’animation pour les plus jeunes et les grands enfants. Déjà lâchés sur nos écrans, L’Apprenti Père Noël et le flocon magique, La Reine des neiges, ou Le Père Frimas proposaient différentes expériences autour de la féérie hivernale. D’autres, comme Le Manoir magique, ont choisi d’explorer des pistes s’éloignant davantage des sentiers battus de la période.

L’équipe belge du studio nWave, spécialisé dans l’animation en 3D, a décidé d’installer son histoire aux Etats-Unis dans le manoir d’un vieux magicien attendrissant. Les coréalisateurs, Ben Stassen et Jérémie Degruson, entretiennent une collaboration de longue date, ayant notamment travaillé ensemble sur Fly Me to the Moon et les deux volets des aventures de Sammy la tortue. Le Manoir magique s’inspire d’un court-métrage réalisé par Ben Stassen il y a une dizaine d’années pour une attraction en 4D (avec des interactions en réel dans la salle de projection).

Le-manoir-magiqueLe Manoir magique offre une expérience 3D efficace qui suit le parcours du chaton Tonnerre dans toutes ses cascades et ses péripéties. Les scènes de cavalcade constituent d’ailleurs une grande partie du film qui plaira davantage aux plus jeunes. L’essentiel des dialogues et des situations repose sur un premier degré de lecture, ce qui n’en fait pas pour autant un film dénué d’humour.

L’histoire commence au moment de l’abandon de Tonnerre par ses maîtres. Il atterrit par hasard dans le grand manoir du vieux magicien Lorenz qui vit avec un lapin caractériel nommé Jack et sa souris fidèle Maggie, ainsi que toute une bande de machines faites maison et de jouets anciens. Double ombre au tableau : d’une part, Jack et Maggie ne voient pas d’un bon œil l’arrivée du chaton. D’autre part, l’avide neveu de Lorenz, Daniel, est prêt à tout pour vendre la maison de son oncle et en récolter les bénéfices.

Les rôles de Jack et Maggie permettent d’éviter un manichéisme complet et d’instaurer une nuance de réalisme dans les interactions entre les personnages. Comme dans un rite de passage, Tonnerre doit faire ses preuves pour être pleinement accepté dans la maison. Parmi les jouets anciens et robots bidouillés, certains comme Edison ou le trio de clochettes vous attendriront par leurs expressions ou leurs mouvements, tandis que le Chihuahua Snoop apporte une touche de modernité.

Le Manoir magique sortira le 25 décembre et pourra ‒ pourquoi pas ‒ amuser et intéresser vos enfants ou petits neveux et nièces au lendemain des fêtes de Noël. En attendant, l’équipe du film propose un site internet pour découvrir son univers.

Le Manoir magique (2013)
De Ben Stassen et Jérémie Degruson.
Durée : 1h25

Publicités
Cet article, publié dans Cinéma, Films, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s