Flics, avocats, et aventures en séries de l’hiver US 2014

Comme d’habitude, les nouvelles séries policières et judiciaires sont nombreuses. Toutefois, True Detective se place bien au-dessus du reste de la mêlée. Avec un casting solide et un scénario brillant, la saison 1 de cette série de HBO ne dure malheureusement que le temps de huit épisodes… Dans un tout autre style, le portrait nuancé et pertinent d’un groupe d’amis gays que propose Looking vaut également le détour.

true-detectiveTrue Detective***** (HBO)
Synopsis : En 2012, des détectives de la police d’Etat de Louisiane, Rust Cohle (Matthew McConaughey) et Martin Hart (Woody Harrelson), sont amenés à revenir sur le dossier d’un homicide sur lequel ils avaient enquêté en 1995. Au fur et à mesure de l’affaire présente, les autorités leur demandent de raconter l’histoire de leur enquête de l’époque.
Avis après plusieurs épisodes : La narration est très intelligemment construite, avec une mise en parallèle subtile des deux époques. Le spectateur attend de découvrir tout autant l’histoire de ces personnages que l’enquête actuelle. Rien à redire sur la performance solide des deux protagonistes. Leur jeu évite toute forme d’hystérie ou de pathos excessif. Voici une nouvelle série qui prend son temps dans le bon sens, au son d’une bande originale efficace.

Looking**** (HBO)looking
Synopsis : Patrick, Dom et Augustin, trois trentenaires, naviguent dans les méandres des relations sentimentales. L’un cherche l’homme de sa vie, le second enchaîne les conquêtes, et le troisième est sur le point d’emménager avec son copain, non sans avoir quelques doutes.
Avis après plusieurs épisodes : Plus qu’une histoire de personnages gays, Looking est avant tout une chronique sur le quotidien de trois amis et leurs déboires sentimentaux. Ici, il n’y a pas de caricature, et les personnages se définissent tout en nuances assez rapidement. Ils n’en font pas des tonnes, et les dialogues autant que les situations sonnent juste. Les scénaristes ne démultiplient pas les pistes narratives, ce qui est tout à fait appréciable.

rake_serieRake*** (Fox)
Synopsis : Basée sur une série australienne, Rake raconte le quotidien d’un avocat qui défend des criminels. Keegan Joye (Greg Kinnear) est brillant, charmant, mais également incapable d’être discret ou de se censurer. Il galère aussi dans sa vie personnelle, avec ses dettes, ses conquêtes féminines, sa famille, et ses meilleurs amis Ben et Scarlett chez qui il squatte.
Avis après le pilote : Le premier épisode annonce plutôt une dramédie construite autour d’un empilement de problèmes qu’accumule Keegan. Certaines situations comiques font mouche, mais la plupart des scènes déclenchent le sourire plus que le rire. Greg Kinnear est pour l’instant au centre de toutes les scènes, et son jeu frôle parfois le cabotinage. Toutefois, il a les épaules assez solides pour fournir une prestation qui tient la route.

Killer Women** (ABC)
Synopsis : Molly Parker est la seule femme dans l’équipe des Texas Rangers. Bon nombre de ses collègues de la police veulent la voir échouer, mais elle peut compter sur les autres rangers. Alors qu’elle est en plein divorce, Molly trouve aussi du soutien auprès de la famille de son frère et de l’agent Dan Winston avec qui elle a une relation complexe.
Avis après le pilote : Molly est une dure à cuire mais elle a aussi une vie de femme, c’est en gros ce que semble chercher à dire le pilote. Ce dernier, un poil manichéen, ne soulève pas une passion immédiate pour les personnages et l’histoire. Finalement, ce premier aperçu annonce une énième série policière qui se veut originale en plaçant une femme dans le rôle principal mais qui n’exploite pas cette différence de façon enrichissante.

Klondike*** (Discovery Channel)
Synopsis : Deux amis décident de partir à l’aventure en suivant le chemin des chercheurs d’or dans les Etats-Unis du 19e siècle. Ils vont devoir affronter les rudesses de la nature, mais aussi l’avidité humaine qui conduit les hommes aux pires trahisons.Klondike-serie
Avis après la première partie : Klondike propose des paysages à couper le souffle et une histoire épique très classique. Les interprétations sont honnêtes, notamment celle de Richard Madden (Robb Stark dans Game of Thrones), mais, pour l’instant, le scénario ne laisse pas beaucoup de place à la vériable surprise. Je recommanderais cette mini-série aux amateurs de fresques historiques qui veulent faire le plein d’émotions et de sensations face aux grands espaces américains.

Chicago PD** (NBC)
Synopsis : Il s’agit d’un spin-off de Chicago Fire qui se concentre sur le Distric 21 de la police de Chicago. D’un côté, il y a les policiers qui patrouillent et de l’autre les agents qui luttent contre le crime organisé et le trafic de drogue.
Avis après le pilote : Une énième production de Dick Wolf. C’est plutôt solide, les acteurs n’en font pas trop, mis à part le chef à la voix rauque et aux méthodes controversées. Même si le pilote n’est pas pingre en rebondissements, pas de temps à perdre avec une série qui, a priori, ne prévoit d’apporter aucune nouveauté.

The Assets** (ABC) mini-série en huit parties : annulée après deux épisodes
Synopsis : Dans les années 1980, en pleine Guerre froide, deux agents de la CIA enquêtent pour découvrir l’identité d’une taupe qui met en danger la vie d’autres agents américains capitaux. Cette histoire est basée sur des faits réels.
Avis après la première partie : L’intrigue se construit de façon solide et classique dans ce premier volet. La production a su recréer une époque de manière convaincante et installer les enjeux assez rapidement. Toutes les scènes attendues dans un tel contexte sont présentes : la filature entre deux agents de camps opposés, un brin de torture, des messages cryptés… Au premier abord, les personnages ne parvenaient pas vraiment à revêtir une dimension personnelle au-delà de leur fonction dans le récit.

Publicités
Cet article, publié dans Séries, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Flics, avocats, et aventures en séries de l’hiver US 2014

  1. Tequi dit :

    Globalement d’accord avec toi même si pour ma part j’accroche totalement à Chicago PD que je trouve bien meilleure qu’une énième série policière (que je ne supporte globalement plus ! lol)

  2. Marc dit :

    Ces séries sont vraiment intéressant et sont vraiment instructif pour mieux connaître sur les avocats. De plus, les informations donnent vraiment envie de regarder car c’est pertinent et nous incite beaucoup.

  3. Ping : En juin : séries TV, soleil et fajitas ? | behindzescenes

  4. Ping : 66e Emmy Awards : un palmarès avec peu de surprises | behindzescenes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s