Entretien avec les réalisateurs de la série France Kbek

A l’occasion de la diffusion de la série « France Kbek » sur OCS City à partir du 5 mai, voici un entretien avec les deux réalisateurs de la série, Jérémie Galan et Jonathan Cohen, réalisé en octobre 2013 durant le tournage de la saison 1 (10 épisodes de 26 minutes).

Au niveau du format, vous êtes vous appuyés sur des séries référence (sitcom) au moment de l’écriture puis au moment de filmer ?
Nous avons beaucoup de références anglo-saxonnes. Pour réaliser cette série, nous avons en tête des séries comme Family Guy, Arrested Development, ou New Girl. Au moment de l’écriture, le principe que nous nous étions fixé c’était aucune limite. La série, c’est ce qui nous fait et sans concession. Nous avons voulu aller loin dans l’absurde mais tout en racontant une histoire. D’ailleurs, il y a un aspect un peu feuilletonnant sur la première saison.

©Love my TV productions

©Love my TV productions

Comment êtes-vous arrivés sur le projet France Kbek ?
Au départ, Marie-Eve Perron et Lily Thibeault, toutes les deux québécoises, ont eu l’idée d’un format court qui raconterait de façon assez girly la vie de deux Québécoises en France. Marie-Eve a parlé du projet à Jonathan, avec qui elle avait déjà travaillé sur la série Les invincibles, et il s’y est intéressé. Il est ensuite venu m’en parler (à Jérémie) et j’ai rejoint le projet. Avec les filles, nous avons écrit un pilote qui a plu au producteur et a convaincu OCS, notre diffuseur. Pendant l’écriture, nous avons adapté le projet des filles pour un public français. Parfois, la série va dans le cliché sur les Québécois, mais c’est aussi pour dénoncer les moqueries de certains Français à leur égard.

Réaliser à deux, cela ne pose pas de difficulté d’organisation ?
La co-réalisation ne nous pose pas de problème. Nous sommes presque tout le temps d’accord. Ce serait plutôt les autres qui pourraient par moment avoir du mal à nous suivre dans notre délire. Nous maîtrisons l’aspect technique, mais aussi la relation avec les acteurs. Comme je suis aussi comédien (Jonathan), c’est plus facile de me mettre à la place des acteurs pour leur expliquer ce que j’imagine d’une scène. Dans l’équipe technique du tournage, plusieurs personnes viennent de la série Lazy Company (OCS), c’est vraiment un petit monde.

D’autres interviews à venir…

Publicités
Cet article, publié dans Les coulisses, Séries, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Entretien avec les réalisateurs de la série France Kbek

  1. Ping : France Kbek : interview de l’actrice Marie-Eve Perron | behindzescenes

  2. Ping : France Kbek : la série qui rapproche les cultures par l’absurde | behindzescenes

  3. Ping : France Kbek : interview de l’actrice Lily Thibeault | behindzescenes

  4. Ping : Interview du producteur de la série "France Kbek" | behindzescenes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s