12 Monkeys, Helix, et The 100 envahissent Syfy

Pour le lancement de leur soirée «Super Tuesday», Syfy et CanalSat ont sélectionné trois séries américaines inédites en France. Et il y en aura pour tous les goûts.

Désormais, les mardis sur Syfy démarrent avec The 100 : un groupe d’ados délinquants débarquent sur une Terre devenue hostile pour constater si elle peut à nouveau être habitable ou non. Ils sont jeunes, ils sont beaux, ils sont amoureux et en conflit… S’inscrivant dans la ligne éditoriale romantico-adolescente de la chaîne américaine CW, cette série est plutôt de bonne facture. Parviendront-ils à s’organiser en groupe, seront-ils hiérarchisés, qui a commis quel crime ? Cette expérience sociologique prend place dans un espace apparemment hostile, mais visuellement attractif.

© 2014 Warner Bros

© 2014 Warner Bros

La soirée se poursuit dans une ambiance hautement épidémique. Les hypocondriaques pourraient préférer passer leur chemin. Tout commence avec la nouvelle série 12 Monkeys inspirée du film (une mode risquée mais parfois de belles réussites) de Terry Gilliam, L’Armée des 12 singes. Dans le futur, une épidémie a eu raison de 7 milliards d’humains. James Cole est envoyé en mission dans le passé (à notre époque donc) pour éviter cette catastrophe. Il s’appuie d’abord sur l’aide de la jeune scientifique Cassandra Railly.

Même s’il est difficile de s’en empêcher, il ne s’agit pas de comparer la série au film. Dès les premières images, cet épisode initiatique lance un rythme d’action assez soutenu tout en distillant des éléments de contexte. Imparfait, le résultat est plutôt dense mais ne permet pas de statuer sur le sort de la série qui demande d’en voir davantage. Les interprétations des deux protagonistes ne sont pas sans faille, mais la fin de cet épisode qui introduit un nouveau personnage pique d’autant plus la curiosité.

Pour finir la soirée, Syfy a sélectionné la saison 2 de Helix dont la première saison avait proposé un huis-clos particulièrement efficace dans une base scientifique de l’Arctique. Les survivants de «l’aventure» précédente se retrouvent plongés en ordre dispersé dans une nouvelle énigme épidémique. Une chose est sûre, l’équipe de la série ne relâche pas la pression, ni au niveau d’un scénario riche en rebondissements ni au niveau des effets visuels souvent bien peu ragoûtants. Cette fois, la traque du virus prend place sur une île du Pacifique mais le cadre paradisiaque n’est qu’une façade qui masque une réalité bien plus inquiétante.

Le «Super Tuesday», tous les mardis à 20h45, à partir du 20 janvier 2015.

Publicités
Cet article, publié dans Séries, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s